Cambodge : le bilan de 3 semaines au pays des temples d’Angkor

Nous avons passé 3 semaines au Cambodge. Un voyage à 5, en famille, qui a commencé et s’est terminé à Phnom Penh en passant par Battambang, Siem Reap, Sihanoukville, Koh Rong Samloem et Kep. Qu’est ce qu’on retient de la découverte de ce pays entre le Vietnam et la Thaïlande ?

 

 

Coups de cœur des gones

 

– Visiter les temples d’Angkor accompagné d’un (très bon) guide

Les temples d’Angkor sont en tant que tels un gros coup de cœur. Les découvrir avec les explications d’une personne qui les connaît parfaitement, les rend encore plus passionnants et impressionnants. 

– Etre bouleversés dans la prison de S21 à Phnom Penh

Ce n’est ni beau, ni agréable et pourtant… Apprendre et être confronté à ce qui s’est passé dans le pays sous le régime des Khmers Rouges est indispensable.

– Naviguer sur le Tonlé Sap dans le village flottant de Kampong Khleang

On ne sait pas ce qu’on a préféré en fait : l’impression d’être hors du temps, tous les sourires qu’on a échangé, les couleurs…

Buller à Koh Rong Samloem

Comment ne pas tomber amoureux de cette île ? La douceur du sable, la couleur et la température de l’eau, la quiétude ambiante.

 

Ce qu’on a (beaucoup) aimé

 

– La diversité du pays –

Souvent, quand on entend parler du Cambodge, c’est seulement pour ses temples d’Angkor. On a été agréablement surpris de tout ce que propose le pays. On peut arpenter des temples, oui, mais aussi des pagodes dans chaque partie du pays, se reposer sur des plages paradisiaques, observer la vie sur l’eau, s’instruire sur l’histoire contemporaine, traverser des campagnes et même être ébahis par le vol de milliers de chauve-souris

– La facilité pour se déplacer

Pendant 3 semaines, on a utilisé bus, avion, tuk-tuks, scooter, bateau et à chaque fois pour une somme vraiment raisonnable. On peut aller partout facilement et quand on a peu de temps dans un pays, c’est un gros point fort.

– La nourriture

Bon, ok, c’est facile pour un pays d’Asie. Manger des plats délicieux et copieux pour quelques dollars, on n’allait pas s’en priver. C’est encore mieux quand on voit l’envers du décor de l’assiette comme pour le crabe de Kep ou le poivre de Kampot.

– Les cambodgiens

On a littéralement été submergés par la gentillesse, la bienveillance, les sourires et la beauté des habitants.

 

Ce qu’on a moins aimé

 

Sihanoukville

Nous y sommes restés moins de 24 heures et on aurait aimé y passer encore moins de temps. Autant sauter directement sur le ferry qui emmène sur les îles !

– La chaleur

Le mois de mars est une bonne période pour partir au Cambodge car les touristes commencent à être moins nombreux mais il faut savoir supporter les fortes températures. La chaleur est évidemment d’autant plus suffocante dans les villes comme Phnom Penh ou Battambang (si c’est possible, autant choisir un logement avec clim’ et piscine !) 

Le manque d’authenticité de Siem Reap –

Porte d’entrée des temples d’Angkor, la ville est très (trop) bien aménagée. Nous n’avons pas reconnu le Cambodge dans ses rues surpeuplées de touristes (surtout chinois), touristes tellement nombreux qu’ils anéantissent également parfois, le charme des temples d’Angkor. Pour contourner le « problème » : prendre un hébergement en dehors du cœur de Siem Reap et visiter les temples à « contre courant » (dans le sens inverse et à différentes heures).

– La pollution

Le plastique et les déchets en général dévisagent malheureusement très souvent le bord des routes, particulièrement dans la campagne.

 

Alors le Cambodge, stop ou Angkor ?

 

Angkor et encore ! Le Cambodge mérite amplement d’y passer plusieurs semaines et pas seulement une halte pour visiter les temples si célèbres. On espère d’ailleurs, dès que l’occasion se présentera, pousser notre exploration plus loin et aller faire un tour à l’est du pays ! Go !

 

4 Responses

  1. J’apprécié vraiment votre retour complet sur ces 3 semaines. Je suis tout à fait d’accord avec votre analyse et me sens même l’âme d’y retourner pour parfaire une visite trop courte de 2 semaines en 2010.
    Merci encore pour ces beaux rappels!

    Bonne route pour la Suite!
    Jul’

  2. AuroreVoyage dit :

    Nous y avons passé 14 jours. On a moins aimé que vous mais on a quand même plein de bons souvenirs. Si j’ai un regret c’est de ne pas avoir poussé jusqu’à Kho Rong samloen comme on l’avait prévu car en s’y prenant tard les logements étaient chers. Mais la plage d’Otres beach est aussi superbe (rien à voir avec sihanoukivlle)

    • Nico & Perrine dit :

      Pour le Cambodge, j’ai l’impression que soit les gens « détestent », soit ils adorent ! On a adoré Koh Rong Samloem, mais c’est vrai que ce n’est pas le moins cher 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *