Fidji : rencontre avec les raies Manta

Après notre expérience au cœur d’un village fidjien, nous avons changé d’ambiance et avons posé nos backpacks dans un des nombreux resorts que l’on trouve dans les îles Yasawas : le Barefoot Manta.

Une île entière consacrée à l’établissement, une arrivée et un départ accompagnés de chants et yukulele, un restaurant/bar où siroter un cocktail et déguster les repas inclus dans toutes les formules de réservation, un terrain de beach volley, un centre de plongée et du matériel de snorkeling mis gratuitement à disposition : est-ce utile de préciser qu’on a (grave) kiffé ces 3 jours ?

 

Une cabane sur la plage

 

Plusieurs types de logements sont disponibles avec des standings différents. Avec notre budget restreint, nous n’avions pas d’autres choix que de dormir en dortoir. Evidemment, on aurait préféré avoir une petite villa rien qu’à nous mais on s’est sentis vraiment bien dans ce cabanon. Il y a seulement 4 lits par dortoir et de l’électricité 24h/24. Les sanitaires communs (douches froides) sont très bien entretenus.

Et puis qu’on soit dans n’importe quel logement, la plage est toujours à 28 secondes (grand max).

 

Rendez-vous avec les raies Manta

 

Nous n’avions pas choisi cet endroit au hasard ; notre but : nager avec des raies Manta. Le Barefoot Manta ne porte pas son nom pour rien. Il est situé à proximité du canal de passage de ces créatures majestueuses.

Elles ne sont pas toujours présentes. Nous avons attendu et espéré pendant deux jours et demi que retentisse le tambour qui annonce qu’elles utilisent le canal. C’est la veille de notre départ, alors qu’on s’apprêtait à ranger les palmes qu’elles nous ont fait l’honneur de se montrer.

L’équipe du centre de plongée se met immédiatement à organiser le trajet en bateau pour atteindre le spot (65 F$). Contrairement à notre expérience avec les requins pour le moins déconcertante, ici, l’animal est respecté. Tout le monde est briefé avant de sauter à l’eau : on ne s’approche pas des raies Manta, on reste à la surface de l’eau, les jambes doivent rester au maximum à l’horizontale.

Les raies Manta ayant été absentes depuis presque une semaine, il y avait beaucoup de monde, vraiment beaucoup de monde. On a quand même pu profiter du spectacle impressionnant. Les raies Manta sont énormes et pourtant tellement gracieuses. Elles effectuent des ronds sur elles-même, ça donne l’impression d’une danse.

 

Du snorkeling comme on l’aime

 

Quoi qu’il en soit, même sans les raies Manta, le corail entourant l’île du Barefoot Manta est très bien conservé et constitue un spot de snorkeling très riche en couleurs et en poissons. On a passé presque autant de temps sous l’eau que sur le sable 🙂

Nous avons eu du mal à quitter cet endroit accueillant, relaxant, beau. Heureusement, d’autres plages nous attendaient ! Go !

8 Responses

  1. Gagnolet simone dit :

    Je me demande si un jour vous allez vous poser a quelque part tellemnt vous voyez de choses extraOrdinaires!!!!! Profitez a fond….gros bisous

  2. Ok ça envoie du très lourd…c’est magnifique ces coraux et ces poissons. Vous avez dû bien vous régaler en effet

  3. J’adore! Les raies, qu’elles soient manta ou aigles, sont d’une rare beauté et élégance! Quel privilège de pouvoir nager avec elles…

    Quel appareil photo avez-vous pour les photos sous-marines?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *