Vanuatu : premiers jours sur l’île d’Efate

Nous voulions découvrir (au moins) deux îles du Pacifique. Les Fidji s’étaient imposées naturellement et après quelques recherches, le Vanuatu nous a paru être le parfait complément. Nous avons donc passé une quinzaine de jours sur ces îles proches de la Nouvelle-Calédonie.

 

Port Vila

 

Nous avons atterri dans la capitale du Vanuatu depuis Nadi. Port Vila est la seule vraie ville de l’île d’Efate et la plus grande du pays. Située en bord de mer, elle se parcourt facilement à pied et on y trouve tout ce dont on a besoin (magasins, restaurants, hôtels, centre de plongée, agence pour des excursions et activités…).

Nous logions au Room With A View, établissement très correct avec des chambres spacieuses avec terrasses et cuisine.

Notre arrivée correspondait à un jour bien particulier : la finale de la Coupe du Monde. On a donc tout de suite compris qu’au Vanuatu, on aime la France ! Je pense qu’il y avait autant d’ambiance et de supporters que dans certaines villes françaises ! CHAMPIONS DU MONDE !

 

On adore se perdre entre les étals des marchés, celui de Port Vila est vraiment très agréable bien que plutôt petit. Entre les légumes, les fruits, on trouve facilement de quoi casser la croute !

Afin d’explorer l’île, nous avons loué un quad pour 24 heures. Un tout petit peu plus cher qu’un scooter, nous n’avons pas regretté d’avoir choisi ce mode de transport, les routes ne sont pas toutes entretenues, les trajets sont restés un plaisir sur notre destrier rouge. C’est l’agence On Wheels, tenue par des français, qui loue ces engins.

 

Cascades de Mele

 

Premier arrêt : les cascades de Mele, situées à quelques kilomètres de Port Vila. Il s’agit d’un parc dont l’entrée coûte 2000 vatus. Depuis le début du sentier, il faut compter une vingtaine de minutes pour arriver à la plus haute cascade. Sur le chemin, on passe par de plus petites chutes d’eau et des bassins.

La couleur de l’eau est vraiment magnifique, on ne résiste pas à l’envie de plonger, surtout que l’endroit n’est pas submergé de monde. Dans tous les cas, prévoyez d’avoir les pieds mouillés !

Blue Lagoon

 

L’après-midi a été consacré à de la détente au Blue Lagoon. Cette fois, nous avons mis une heure à atteindre le lieu en passant par des routes souvent désertes et cernées par les palmiers.

Le Blue Lagoon est un « Blue Hole« , phénomène que l’on trouve beaucoup au Vanuatu. Il s’agit d’une avancée d’océan dans les terres, la couleur de l’eau est encore une fois surprenante… et tentante !

L’entrée est de 500 vatus. Le site est un peu aménagé. On y trouve des transats où se poser et des cordes et plongeoirs pour se jeter dans l’eau translucide. On recommande de se rendre sur le site l’après-midi. Les tours organisés depuis Port-Vila y sont le matin, on évite donc la foule après le déjeuner.

L’île d’Efate est une bonne introduction au Vanuatu qui n’a fait que nous séduire de plus en plus, d’île en île !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *