Namibie : de Palmag au Brandberg en passant par le Grootberg et Twyfelfontein

Après Etosha, une longue route nous attendait jusqu’à notre deuxième grosse étape : Swakopmund. Nous avons fait plusieurs arrêts pendant ces deux jours sur les routes.

 

Des paysages américains à Palmwag

 

Nous avons passé quelques heures dans la réserve naturelle de Palmwag, non loin de celle d’Etosha. Après un petit barrage où il faut payer quelques dollars, on peut rouler avec son véhicule (4×4 obligatoire) sur les routes du parc. Nous avons été étonnés par les couleurs et les formations rocheuses qui nous ont fait pensés à ce qu’on peut observer (en tout cas on imagine) dans certains parcs de l’Ouest Américain. Il est aussi possible de croiser des animaux, nous  n’avons pas eu cette chance.

 

Isolés près du Grootberg

 

Nous avons ensuite atteint le camping où nous avons passé une nuit. Le Hoada Campsite a été notre coup de cœur dans la section camping de ce voyage. Il comporte seulement 5 emplacements, tous éloignés les uns des autres et chacun avec des sanitaires et un petit barbecue. On ne s’est pas privés pour faire un joli feu, plongés dans le noir. On a vraiment eu l’impression d’être seuls au monde et de dormir isolés de tout. Pourtant, avant que la nuit tombe on peut quand même profité d’un espace piscine/bar avec une vue à couper le souffle au coucher du soleil.

Non loin de ce camping, à une trentaine de minutes en voiture se trouve le Grootberg Lodge. Il s’agit d’un hôtel de luxe, situé en haut d’une grosse montée qui nécessite un 4×4. Nous n’avions pas le budget pour y dormir mais nous recommandons vraiment d’y aller pour boire un verre ou juste pour admirer la vue sur le canyon qui est étourdissante !

 

Détour par Twyfelfontein

 

La pause de la seconde journée de route a été Twyfelfontein. Ce site comporte plusieurs points d’intérêts (payants) et est considéré comme un incontournable en Namibie. Pour être honnête, nous n’avons pas compris pourquoi. Nous avons fait l’impasse sur les Peintures Rupestres et nous sommes dirigés vers la Montagne Brûlée et les Organ Pipes. Nous avons été déçus par ces deux visites. Les sites sont très petits, n’ont rien de très spécial ni d’impressionnant.

 

Fin de journée dans le Brandberg

 

Après plusieurs heures de voiture, nous sommes arrivés à la fin du jour au camping de Brandberg. L’endroit est réputé pour être un lieu de passage pour les éléphants. D’ailleurs, quand nous avons procédé au check in pour notre emplacement, on s’est vus remettre une fiche explicative « 10 choses à ne pas faire si vous tombez nez à nez avec des éléphants« . Clairement, on n’a pas vraiment compris ce qu’il fallait faire et on s’est dit que ce serait peut être mieux de ne pas en croiser pendant la nuit !

Nous nous sommes posés après cette journée fatigante pour profiter du magnifique coucher de soleil qui se profilait.

Nous nous sommes également fait un petit plaisir. Pour ce soir, pas de cuisine à faire, nous avons mangé dans le restaurant du lieu. Nous avons bien choisi notre endroit car en plus d’un bon repas, nous avons eu droit à un spectacle improvisée par le personnel.

Des chants et danses namibiens qui ont parfaitement clôturé ces deux jours qui ont surtout été consacrés à avancer sur la route vers la côte Atlantique, une autre facette du pays ! A suivre !

 

2 Responses

  1. Cette région de Namibie est particulièrement belle avec ces paysages à perte en vue ! C’est vraiment magnifique et ça donne envie d’y aller ! Ce devait être une superbe expérience.

Répondre à Nico & Perrine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *