Argentine : El Chaltén, le meilleur endroit de Patagonie pour randonner

El Chaltén, c’est un petit village plein de charme de moins de 2000 habitants et qui accueille chaque année des milliers de randonneurs. En effet, une multitude de sentiers de toutes difficultés partent directement depuis la ville. Si on aime marcher, la montagne et les panoramas de dingue, c’est the place to go !

L’intérêt d’El Chaltén (et non des moindres), c’est que les accès aux trails sont gratuits, on ne paye aucun droit d’entrée (ce qui n’est pas forcément le cas ailleurs en Patagonie). Il y a même des campings gratuits où planter sa tente; difficile de faire mieux en terme de rapport qualité/prix !

Procurez vous au centre d’informations touristiques le Guia de sevicios y senderos, il permet d’avoir une bonne vision des différentes possibilités de marche et autres activités du village (nous, on recommande la Vineria pour l’apéro, Beer&Burgers pour le repas et la Wafleria pour le dessert).

Une première fois, on est venus, on n’a rien vu, on est repartis vaincus… En se promettant de revenir quand les conditions météorologiques seraient (bien) meilleures. On n’a pas regretté cette décision une dizaine de jours plus tard. Nous avons passé 4 jours à randonner et à en prendre plein la vue.

L’occasion de rappeler que la météo est un facteur essentiel partout en Patagonie et peut être encore plus à El Chaltén. Les conditions peuvent changer très rapidement, on peut partir sous un grand soleil et se retrouver dans une tempête de neige 1 heure plus tard. Il est donc indispensable pour ne pas se mettre en difficulté, voire en danger, de vérifier les prévisions avant tout départ. Le site le plus fiable est Windguru (ce n’est pas le plus simple à lire mais c’est celui là qu’il faut consulter).

 

Laguna De Los Tres, l’incontournable

20 km – 7 heures A/R

 

C’est la randonnée la plus connue, celle qu’il faut faire si on ne reste qu’une journée à El Chaltén. Elle démarre à la fin de la rue principale San Martin, on ne peut pas louper le début du sentier avec son arche imposante !

Bien que plutôt longue, la randonnée est relativement facile. Les 9 premiers kilomètres peuvent s’apparenter à une balade très agréable durant lesquels les paysages sont magnifiques. On passe notamment au bord de la laguna Capri et on voit souvent le Fitz Roy au loin. Ça motive à le rejoindre.

A partir du camping Poincenot (où l’on peut camper gratuitement), il reste un dernier kilomètre qui lui, est une vraie montée. Il faut compter presque une heure pour cette partie.

Nous avons mis 3 heures en tout pour l’aller.

Cet effort intense est vite récompensé lorsque l’on voit la laguna de Los Tres surplombée par le majestueux Fitz Roy. Nous n’avons pas vu la couleur de l’eau de la lagune, cette dernière était encore gelée, mais nous avons été subjugués par la beauté des craquelures. Nous sommes restés plus d’une heure pour déjeuner au bord de la glace qui fondait presque à vue d’œil, un vrai spectacle.

Sur la gauche du Fitz Roy, un petit monticule cache un autre joyau, la laguna Sucia, qui elle, avait bien dégelé. Quel bleu… Ce point de vue nous a scotchés et on a encore passé plus d’une heure à contempler le panorama.

Nous avons mis 2h30 pour le retour. Cette magnifique randonnée est victime de son succès, il y a avait pas mal de monde dans la grande descente, ce qui ralentissait le rythme.

Nous avons évidemment adoré cette randonnée, comment ne pas tomber sous le charme ?

Si vous ne vous sentez pas capable de la faire en totalité, un mirador se trouve à 4 km du départ et offre un très beau point de vue sur le Fitz Roy facilement.

 

Loma Del Pliegue Tumbado, une vue à 360°

24 km – 8 heures A/R

 

Nous avons prolongé notre deuxième séjour à El Chaltén quand on nous a décrits cette randonnée et on n’a vraiment pas regretté.

Bizarrement, elle n’est pas particulièrement connue, le sentier qui part au niveau du Centro de Visitantes n’est donc pas très fréquenté.

Il faut avoir une bonne condition physique, le chemin ne fait que grimper et la dernière montée (qui fait presque peur quand on la voit de loin) est très raide. Loma Del Pliegue Tumbado fait travailler le cardio et les mollets !

Mais encore une fois, c’est un vrai cadeau qui vous attend à l’arrivée si le ciel est dégagé. Une vue à 360° qui permet d’observer le Cerro Torre et sa lagune, le Fitz Roy, l’énorme lago Viedma, la vallée d’El Chaltén, etc… on ne sait plus où donner de la tête.

Inutile de préciser que nous sommes restés plusieurs heures au sommet à profiter de ce panorama hypnotisant et varié.

Comme si cela ne suffisait pas à combler nos attentes et récompenser nos efforts, nous avons eu pendant cette journée la chance d’observer un condor et un tatou.

Comptez plus de 3 heures pour l’aller et un peu plus de 2 heures pour le retour (les descentes sont quand même beaucoup plus rapides que les montées !).

Pour nous, cette randonnée est vraiment un incontournable d’El Chaltén, elle n’est pas facile et il faut évidemment que la météo permette d’avoir une bonne visibilité. Si toutes les conditions sont réunies, c’est un énorme coup de cœur.

 

Laguna Torre, accessible et glacée

18 km – 5 heures A/R

 

Après le Fitz Roy, le Cerro Torre est problablement l’image la plus vue d’El Chaltén. Le sentier pour aller l’admirer se trouve au milieu du village et il faudra compter un peu plus de 2 heures pour atteindre le bord de la Laguna Torre. De là, vous aurez une vue sur les icebergs qui se sont détachés du glacier Grande et sur le piquant Cerro Torre.

Pour une meilleure vue sur le glacier, il faut fournir un effort plus important et monter jusqu’au Mirador Maestri sur la droite.

Cette randonnée est une des plus accessibles, une demi-journée suffit pour faire l’aller retour.  Les points de vue sur le chemin sont également très beaux.

C’est lors de cette journée que l’on s’est le plus rendu compte de la rapidité avec laquelle le ciel peut se métamorphoser. C’est devant un fond gris que se détachait le Cerro Torre quand nous étions au bord de sa lagune. Moins de 15 minutes plus tard, alors que nous étions repartis, le ciel était devenu d’un bleu limpide.

On recommande vraiment cette randonnée qui peut s’effectuer même si la météo n’est pas parfaite.

 

Chorillo del Salto, une chute pour se mettre en jambe

6 km – 2 heures A/R

 

Lors de notre premier séjour de 3 jours à El Chaltén, on a eu droit à 2 heures d’éclaircies. On a sauté sur l’occasion (fallait pas louper la fenêtre !) et avons fait la balade jusqu’à Chorillo del Salto, une jolie chute. Le chemin débute au même endroit que la randonnée vers la lagune de Los Tres. Tout au long, les paysages montagneux sont jolis et on a une chouette vue sur le village également.

Ce n’est pas un immanquable d’El Chaltén, mais cette randonnée peut être un bon passe temps pendant une journée peu remplie ou une bonne mise en jambe avant les vraies randonnées.

 

Les miradors de los Condores et de las Aguilas, El Chaltén du dessus

5 km – 1h30 A/R

 

Ces miradors dont les sentiers partent du Centro de Visitantes sont vraiment faciles d’accès, et offrent (quand il fait beau) un beau point de vue sur El Chaltén.

Nous avons tenté le coup à notre première arrivée. On a vite fait demi tour quand on a failli s’envoler et que la pluie a suivi.

Ils constituent une alternative pour compléter une journée ou si on a envie de faire une petite balade.

 

El Chaltén, notre coup de coeur en Patagonie ?

 

Oui, sans conteste ! Nous n’aurions évidemment pas eu la même réponse si nous n’étions pas revenus après notre première tentative infructueuse.

Avec une bonne météo, El Chaltén est clairement un paradis du trek, un village très agréable et accessible financièrement. On peut y passer une semaine sans problème et ne pas s’ennuyer, faire des randonnées à la journée où s’immerger dans la nature plusieurs jours.

Non loin d’El Chaltén, Lago del Desierto que l’on peut rejoindre facilement en bus pour une journée est également le point de départ d’autres sentiers à parcourir. Jamais deux sans trois…

2 Responses

  1. Magnifique article qui me rappelle de bons souvenirs. El Chaltén a été un gros coup de coeur! Ma rando préfèrée reste celle de Loma del Pliegue Tumbado mais difficile de choisir tant les panoramas sont incroyable! Trop canon le lac gelé au pied du Fitz Roy!

    • Nico & Perrine dit :

      Merci beaucoup pour ton commentaire !! On est bien d’accord, c’est tellement beau partout ! On trouve bizarre que Loma del Pliegue Tumbado ne soit pas plus connue. Je pense que quelques jours plus tard, il ne devait pas rester de glace du tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *